Saturday, May 04, 2002

CONSPIRACY?

Les violences contre les mosquées se multiplient. J'attends la réaction de José Bové. L'Autorité Palestienne est-t-elle derrière cela? Ou alors est-ce le Mossad qui a réalisé qu'il avait trob bien fait son boulot en brulant les synaguoges et veut maintenant équilibrer la donne?
DESABUSE

Maurice G. Dantec commente le choc du 21 avril depuis Montreal ou il s'est éxilé après avoir réalisé que la France a perdu toute chance de survie dans ce monde. Ca fait très peur, c'est très cruel mais je ne peux pas m'empêcher de savourer ce portrait d'une France aveugle, à la dérive, ou beaucoup de gens s'accrochent à un idéalisme utopique d'une autre époque au lieu de faire le saut dans la modernité et la responsabilité. Une France ou le pouvoir politique entend encore guider les gens, tels un père des enfants, dire le bien et le mal et en même temps rester aveugle aux pires urgences et sourd aux plus évidentes des préoccupations.

"Vous pouvez pleurer toutes les larmes de votre corps, « avoir honte » d’être soit-disant français, vous pourrez organiser toutes les déambulations manifestatoires que vous serez en mesure d’imaginer, entre Bastille et République comme il se doit, vous avez voulu vivre dans votre rêve foireux de gauchistes (post)révolutionnaires, et vous avez essayé de l’imposer, en douceur, ou à la cosaque, aux populations de ce pays qui, on le sait depuis longtemps, n’ont jamais eu peur de réserver quelques bonnes surprises aux instituts de sondage.

Le réveil va être brutal. Prévoyez les chaloupes.

Prions ensemble pour que vous n’ayez jamais besoin d’appeler à l’aide les méchantes forces armées impérialistes de l’Atlantique-Nord afin qu’elles viennent vous tirer du bourbier. Je reprendrais alors sans état d’âme vos pétitions datant du Kosovo et de l’après 11 septembre.

Bonne chance à vous tous.
Et encore bravo."

Wednesday, May 01, 2002

DECEPTION

Dawn Olsen nous dit que les Palestiniens sont ecoeurés du 'massacre' de Jénine. Non pas parce qu'il ya eu des morts, mais parce qu'il y en pas eu assez à leur goût:

"Palestinian officials, speaking on the condition of anonymity have restated the death toll at the Jenin refugee camp at 56, down by 444 from the original claim of 500 during the two-week Israeli assault. This drop in numbers has caused concern and panic within the Palestinian community, and a new marketing campaign to portray the Israelis as the bloodthirsty cannibals that they are has begun.
According to reports in the region, Palestinians have been seen digging up corpses and strategically placing them amongst the rubble. Eyewitness accounts have also backed this claim and added that once the corpses have been dumped, Palestinians have been calling U.N. officials over saying, "Look, look, more dead bodies.""

Saisissant.
TOO MUCH FRENCH-BASHING?

Maybe commentators and pundits in the U.S. make too much of a fuss about anti-semitic violence in France. Sometimes they take it a little far, as if most of the population was, and had been anti-semite for years. This is just not true, of course. Not everybody here is rallying behind the Palestinians and comparing Ariel Sharon to Hitler. But what I do find comforting in these denounciations in the American media and blogoshere is precisely what is missing here: the sentiment that attacking Jews is a very dangerous path for people to take, because it can lead to the unthinkable. Also refreshing is the belief that anti-semitic violence can not be assimilated to ordinary delinquency, like it is often said here by politicians and Muslim leaders. There can be no excuse for such behavior and American commentators have understood that.
MORE CALDWELL

La remarquable 'cover story' du Weekly Standard de Christopher Caldwell, "Liberte, Egalite, Judeophobie" est commentée, souvent encensée sur les blogs du monde entier. En voici un extrait éclairant:

"With London its only rival, Paris is the media and intellectual capital of the Arab world, much as Miami is capital of the Hispanic world. As a result, beyond terrorism, the weight of fundamentalist Islam--and the anti-Semitism that goes along with it--is making itself felt in ordinary French life. According to the literary scholar Eric Marty, one professor of literature at the University of Paris was unable to teach the works of Primo Levi (including the Auschwitz memoir If This Is a Man), because his Arab students booed him out of the classroom. "Kenza," a young beurette who was on the French reality-TV show Loft Story (a sort of NC-17-rated equivalent of Survivor), complains that she got kicked off the show last season because "television is controlled by the Jews." A friend of mine was working out at his gym near Strasbourg and got to talking with a friendly beur about British prime minister Tony Blair. "Don't believe anything Blair says," the man told my friend. "Don't you know his real name is actually Bloch?" (Bloch is a common Alsatian Jewish surname.)"
WHO WILL LEAD US INTO THE NEW MILLENIUM?

Diane E. de Letter From Gotham a intégré les enseignements du 21 avril:

France needs either a Ronald Reagan or a Rudy Giuliani to survive. Take your pick. Chirac is only a continuation of the rapid decay of France as a country and a culture. Or perhaps, of its morphing into a truly frightening entity: a launch-pad for a true collaboration between a modern leftist movement and Islamic fascism hardline conservative . There's a pretty prospect for you to dwell upon.
To survive (if it can at this point) France needs a tough, hard bastard who can run with the ball in a way that Le Pen, who really is a thug cannot.

PARTY'S OVER

Kofi Annan may cancel the UN probe in what Palestinian propaganda called 'massacres'. That's too bad for the Palestinian militants who had been preparing for the arrival of UN investigators:

"Palestinians in the Jenin refugee camp are inflating the number of residents killed during Operation Defensive Shield by adding bodies of residents buried in a local cemetery to a mass grave that contains the bodies of 26 residents killed in the IDF operation, the army said yesterday.

The IDF Spokesman said that Palestinians had begun removing bodies from a cemetery located near the government hospital in the camp to the mass grave, bringing the total number of bodies to 50. In addition, PA officials have instructed residents to refrain from searching for additional bodies buried under rubble in the camp and wait and do so in the presence of the UN fact-finding team due to arrive there.

According to the army, Palestinian officials have paid residents left homeless to rent accommodations in Jenin, but have demanded that they return to the camp and be present during the day when UN personnel visit. Residents have also refrained from repairing structures damaged in the camp, at the request of PA officials. They have been instructed to erase any militant symbols and hide weapons, and refrain from taking any militant action while the UN teams are present."

Monday, April 29, 2002

SNL ROCKS!

Emmanuelle nous fait découvrir cette parodie d'une publicité du bureau Français du tourisme par la meilleure émission satirique de la télévision américaine: 'Saturday Night Live" sur NBC. La France, havre du savoir vivre et... de la haine des juifs! Révoltant mais si drôle! Regardez-la!
NE PAS DIABOLISER, MAIS...

Bien sûr il ne faut pas diaboliser les 20% d'électeurs qui ont voté à l'extrême droite. Beaucoup d'entre eux ont envoyé un message de désespération aux autres candidats, surtout à la droite et aux communistes. Ils voulaient dire "occupez vous de nos vrais problèmes", "cessez de nous ignorer, de venir nous voir pendant les campagnes électorales et d'aussitôt après vous retirer dans votre tour tour d'ivoire". Pas de diabolisation, donc, mais quand même, quand on entend certains électeurs d'extreme droite, on en a froid dans le dos. Pas les petits vieux dans les villages paumés qui ne savent pas trop pourquoi ils ont voté Le Pen, ceux-là on aurait presque pitié pour eux, mais ceux qui savent qui est vraiment Le Pen. Hier soir au Journal de France 2, on a vu un de ces spécimens qui vous font réaliser que le FN n'est pas un parti comme un autre: une dame qui sortait du 'Paquebot', le QG du FN à St Cloud, annonce à la caméra "On va les faire courir tous ces juifs!!!". Quand le reporter lui demande de répéter, elle s'en prend à lui: "Ah ils sont tous juifs dans les médias, regardez-vous, ce faciès, ce visage, vous etes trop juif, trop juif pour comprendre". Voila l'électorat de base, de principe du FN, voila le piège dans lequel tant de déçus de la politique sont tombés.

Sunday, April 28, 2002

L'ONU DECRIDIBILISEE

L'éditorial du Monde de hier "Jénine et Grozny" est éclairant sur l'hypocrésie totale de la Commission des droits de l'homme qui est instrumentalisée par la Russie et la Chine qui espèrent faire oublier leurs violations abominables des droits de l'homme les plus élémentaires en stigmatisant la riposte d'Israel face à la terreur palestinienne. Cela fonctionne assez bien pour l'instant puisque des pays comme la France (surprise?)sont tombés dans la panneau.

C'est une tradition et elle a été respectée. Chaque année, la commission des droits de l'homme de l'ONU bat des records d'hypocrisie. Sa session annuelle à Genève voit certains des Etats qui piétinent le plus massivement les droits de l'homme - la Chine et la Russie, par exemple - échapper à toute condamnation.

(...)Premier acte : la commission se penche sur l'offensive israélienne en Cisjordanie. Elle vote le 15 avril, avec le soutien de la France, un texte stigmatisant Israël pour "les tueries massives" perpétrées contre le peuple palestinien. Moscou et Pékin sont au premier rang de l'offensive. Deuxième acte : quatre jours plus tard, vendredi 19, la commission rejette toute condamnation de la Russie pour la situation en Tchétchénie. Dans ce dernier vote, la Chine, qui a échappé à l'évocation de la situation au Tibet ou au Xinjiang, a apporté son soutien à Moscou, au nom de la "lutte antiterroriste" et de la défense de l'intégrité territoriale de la Fédération de Russie.

Pour justifier leur vote, certains Etats ont fait valoir une affaire de date. La destruction d'une partie du camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie (sans doute de 50 à 80 morts) a eu lieu en avril, alors que l'anéantissement total (plusieurs dizaines de milliers de tués) de la capitale tchétchène, Grozny, une ville de 450 000 habitants, par les Russes remonte à 1999. L'argument relève de la chicanerie. Car, sans diminuer en rien les souffrances de la population palestinienne et sans atténuer en rien la condamnation de la politique d'Ariel Sharon, force est de constater que la situation en Tchétchénie est chaque jour plus tragique. Elle ne connaît aucune amélioration. L'armée poursuit une politique de l'horreur que confirment toutes les sources.

(...)Les forces russes entendent terroriser, afin de le soumettre, un peuple qui a déjà connu un calvaire : peut-être 150 000 morts depuis la dernière offensive, celle de 1999, alors que seuls 300 000 à 400 000 Tchétchènes vivraient encore à l'intérieur du pays, sur une population d'environ 1 million de personnes avant la guerre. Les autres ont été forcés à l'exil dans les Républiques voisines.

En refusant de dénoncer ce drame permanent, la commission de l'ONU a perdu encore un peu de sa crédibilité.
WAR CRIMES IN JENIN

Oui il y a bien eu un massacre dans le camp de Jénine. Mais son auteur n'est pas l'armée israélienne qui a fait son possible pour épargner des vies innocentes, mais les combattants palestiniens qui se sont servis de leur familles, de leur amis comme boucliers humains. La tactique palestinienne rapelle celle de Sadaam qui regroupait les civils autour des entrepots d'armes chimiques lors des frappes de l'OTAN: les fabriques d'explosifs, les entrepots d'armes, les caches d'hommes étaient à Jénine stratégiquement dessiminés dans les zones les plus habitées. Un général israélien décrit une maison de trois étages avec au premier une fabrique de bombes, au second des civils entassés et au troisième des snipers attendant les forces israéliennes. Si il y a eu tant de morts civils, c'est encore une fois parceque les combattants palestiniens n'accordent aucune valeur à la vie des leurs. Qu'attendre d'autre d'une culture qui porte en héros la bombe humaine qui fera plus de dégats que la précédente? De l'autre côté, les israéliens ont choisi d'éliminer les terroristes en faisant du porte à porte et en s'exposant à des pièges explosifs omniprésents et à des guet-apens dont des enfants étaient parfois des instruments forcés. Au lien de cela Israel aurait pu choisir la facilité et la sécurité de ses hommes en bombardant de loin la zone truffée de terroristes. L'arme la plus perverse des palestiniens consiste à exploiter la faille des israéliens qui eux ont une conscience morale. Puisque les européens refusent de penser qu'un peuple soit tombé aussi bas dans la haine, cela permet aux palestiniens de se poser en victimes et de se dire que la manipulation les menera loin. Ne tombons pas dans ce piège. Oui ce qui s'est passé à Jénine est une tragédie, mais pas celle que l'ONU et les palestiniens veulent nous dicter.
POUJADE VOTERA CHIRAC

Pierre Poujade regrette avoir aidé Jean Marie Le Pen a entrer sur la scène politique en 1956. "C'est la pire chose que j'ai pu faire" dit-il en accusant Le Pen d'avoir menti sur son passé. L'électorat Chirac va maintenant de Poujade à la LCR, c'est ce que j'appelle un sursaut populaire.